Bienvenue

Durant mon second mandat de recteur (et comme je l’avais annoncé lors de l’élection), je souhaite prêter une attention particulière à la communication, non seulement à celle qui se tourne vers la communauté universitaire de l’ULB et nos « anciens », mais aussi à celle qui s’adresse à l’ « extérieur », à la société.

Certes, le Président du Conseil d’administration et moi continuerons à nous adresser à la communauté universitaire à travers les canaux officiels habituels. Le Conseil d’administration, sur des sujets particulièrement importants, vote des motions qui sont largement publiées. L’ULB, à travers son site web et ses divers organes de diffusion, poursuit —et renforcera— une politique de communication institutionnelle dynamique, à l’interne comme à l’externe, afin d’informer au mieux sur ses actions, ses projets, ses difficultés et ses succès. Il faut améliorer encore cette diffusion de l’information, et toute l’équipe du service de communication s’y attèle. Mais il demeure un espace que la communication institutionnelle couvre moins : celui des débats d’opinion ou des grandes questions de l’actualité académique (qu’elle soit politique ou scientifique). Bon nombre d’universités recourent aux réseaux sociaux, aux forums de discussion, aux blogs de toute sorte. Ce mode de dialogue présente en effet une réelle souplesse et place l’université en contact direct avec ses publics. Il permet de réagir rapidement —mais pas forcément de manière impulsive— à telle prise de position médiatique que l’on voudrait rectifier, de faire connaître une opinion sur telle décision du monde politique ou tel événement de la vie publique qui risque d’influencer la vie universitaire. Il renforce à coup sûr la présence de l’Université dans la société et lui apporte, du moins l’espère-t-on, un supplément de notoriété.

L’espace d’expression que j’ouvre ici est à mi-chemin entre ces deux modes de communication. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un blog ou d’un forum de discussion, dont il n’a pas le caractère interactif. Je souhaite toutefois pouvoir publier ici librement, selon un rythme totalement aléatoire, divers commentaires ou prises de position sur des éléments qui touchent de près notre vie universitaire. Il s’agit bien sûr d’informer, mais aussi de livrer, lorsque le besoin s’en fait sentir, l’un ou l’autre avis personnel qui engage essentiellement son auteur, même s’il peut avoir fait l’objet, à l’occasion, d’une communication plus officielle, au Conseil d’administration par exemple. Cet espace devrait aussi permettre d’expliquer plus longuement telle ou telle décision de l’Université ou telle ou telle prise de position de son recteur.

J’espère que le lecteur trouvera un certain plaisir voire un réel intérêt à cet espace d’expression associé au rectorat de l’ULB, dans l’esprit du libre examen. J’espère aussi que ce canal de communication plus direct, plus informel, plus personnel parfois, contribuera, à sa manière, au renforcement des liens qui créent notre communauté universitaire et ancrent toujours plus notre Université dans la société qui l’entoure. Il me reste à vous souhaiter une agréable lecture !